Rappelons à toutes fins utiles pourquoi il est urgent de se prémunir des dégâts du stress ? Parce que le stress affecte dangereusement notre santé. La défense immunitaire s’affaiblit, déclenchant une cohorte de maux, tant physiques que psychiques. De plus, nous savons maintenant que le stress joue un rôle prépondérant dans les maladies cardiovasculaires et neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer. En effet, les chercheurs de la Chinese Academy of Science ont démontré en 2006, l’influence du stress sur la fabrication des plaques amyloïdes.

Elles sont responsables de la détérioration du filtrage synaptique et de la destruction des neurones. Rien que ça !

Comment le coaching mental peut aider à contrecarrer le phénomène stress et ses mécanismes physiologiques délétères ?

Nous savons aujourd’hui, grâce aux progrès des neurosciences, que la façon dont notre cerveau interprète la réalité -à savoir nos expériences de vie et les émotions qui leur sont associées, est parfaitement subjective. Effectivement, là où certains affrontent et rebondissent constructivement, d’autres s’effondrent ou somatisent.

Sortir de la spirale des comportements répétitifs ne s’envisage qu’avec l’aide professionnelle d’une intervention extérieure car la prise de conscience ne suffit pas au changement. Nous le saurions !

Parler à ses proches, confier ses doutes, ses appréhensions, ses peurs, est une première démarche à vocation thérapeutique : « Poser des mots sur ses émotions, ça fait du bien ! ». Cependant, si l’écoute offerte est précieuse, encore faut-il que l’interlocuteur soit en mesure de s’inscrire dans une relation d’aide, ce qui est fort rare car cela s’apprend, c’est un métier à part entière ! La plupart du temps, nos interlocuteurs nous formulent avec bienveillance (et maladresse) des réponses du type : « Tu n’as qu’à… », « Il n’y a qu’à… », Faudrait que… », ou encore « Mon pauvre… », « Ma pauvre… ». Comme anti-stress, il y a mieux ! L’effet bénéfique de la parole libérée disparaît très vite pour laisser la place à un sentiment d’impuissance ou d’isolement.

Pour changer de mode de fonctionnement, nous devrons interroger les émotions limitantes et leurs déclencheurs inconscients. Si vous vous sentez limités dans votre vie personnelle et/ou professionnelle, par le trac, la timidité, une phobie, un TOC (Trouble Obsessionnel Compulsif), une faible estime de vous-même, une anxiété chronique, un état dépressif générant bien souvent des troubles de l’alimentation, du poids, du sommeil… le moment est venu d’envisager un dialogue authentique avec vos émotions limitantes, elles-mêmes fondées sur des croyances limitantes.

Le coaching mental permet d’objectiver les évènements vécus, chargés d’émotions négatives activatrices de stress, pour produire des pensées créatives positives fondées sur l’accès à des ressources, jusque là inconscientes. Là réside le précieux anti-stress permis par le professionnalisme d’un coach mental. Après vérification de son expertise et de sont éthique, n’hésitez plus !

La nouvelle biologie cellulaire valide l’intérêt du coaching mental (voir la vidéo en fin d’article) 

Le Docteur Bruce LIPTON, biologiste moléculaire de renom, démontre scientifiquement le lien entre le corps et l’esprit, et offre une nouvelle approche des causes de la maladie. Pendant 40 ans, il a cherché à comprendre le fonctionnement du métabolisme cellulaire et ses liens avec le cerveau, c’est-à-dire entre nos pensées et nos émotions. Sous stress chronique et post-traumatique, nos cellules sont mises à rude épreuve, et notre santé avec.

La Programmation Neuro-Linguistique thérapeutique est un formidable outil de changement

Robert DILTS a écrit en 1990 un ouvrage édifiant intitulé « Croyances et santé ». Il y démontre à quel point la santé est conditionnée par un processus systémique d’adaptation et comment nos vécus mémorisés activent des pensées inhibitrices ou à contrario, créatrices de changements bénéfiques.

Le coaching mental  fondé sur les approches cognitives et comportementales, la PNL et l’Hypnose thérapeutique, nous donne la possibilité d’opérer des changements à multiples niveaux :

– des changements  dans les comportements par lesquels nous inter-agissons avec notre environnement

– des changements dans nos capacités et stratégies qui organisent nos comportements

– des changements dans nos croyances et systèmes de valeur par lesquels nous créons notre réalité, nos motivations, et renforçons nos cartes mentales internes (identité, personnalité).

 

Alors, comment expliquer les réticences à accéder à une démarche de coaching mental ?

Si le coaching mental est reconnu comme indispensable à la réussite des athlètes et sportifs de haut niveau,  il est encore méconnu dans le monde du travail ainsi que dans la sphère privée et familiale.

Or, les challenges, l’exigence et la pression des résultats posent  aujourd’hui  le cadre d’un quotidien devenu de plus en plus stressogène. Enfants, adolescents, adultes,  aînés sont concernés. Personne n’échappe au phénomène stress et toute le monde cherche des solutions anti-stress !

Toujours plus, toujours plus vite…  le danger est là.

Pour faire face aux contraintes, épreuves et difficultés de la vie, posséder un mental fort semble la solution la plus efficace pour ne pas dire la seule issue !

Précisons ici ce que posséder un mental fort signifie.

– Le mental : notre conscience (cortex cérébral) et ses facultés à comprendre, analyser, trier les informations, relativiser, produire des comportements performants et s’adapter de manière constructive (Attention : il ne traite que 9 informations en simultané, d’où le tri subjectif connu).

– Un mental fort : une aptitude à traiter rapidement les informations perçues consciemment, à produire un tri sélectif approprié à la résolution des épreuves et difficultés à dépasser, et surtout à mobiliser des ressources qui ne sont autres que des croyances génératrices d’états émotionnels positifs puissants. Et nous avons tous de formidables ressources en nous !

Nous réussissons tous dans des domaines différents. Nous possédons tous des savoirs être et savoirs faire satisfaisants. Qui de notre entourage nous pointe régulièrement, systématiquement même, ces talents uniques et individus ? Le désert affectif s’annonce à l’horizon d’une combativité pourtant indispensable à notre équilibre et à notre santé. La critique négative est un sport relationnel encore adopté par le plus grand nombre et le système éducatif en France pose trop souvent le cadre de l’humiliation et de la brimade pour faire réagir !! Même dans le milieu professionnel, la pratique est récurrente… Acquérir un mental fort n’est donc pas chose aisée.

Qu’on se le dise, on ne change pas les autres. On ne peut envisager que de changer soi-même…

Comment ? Car il ne s’agit pas de se renier ! En modifiant les aspects pénalisants de son mode de fonctionnement, en travaillant à l’activation d’une flexibilité mentale et comportementale indispensable à la confiance en soi, à l’aisance relationnelle, à l’efficience intellectuelle, en apprenant à faire de ses émotions des alliées, enfin en misant à bon escient sur un parcours de renforcement identitaire !

Se débarrasser définitivement des croyances limitantes grâce au coaching mental, c’est le but !

 

Évoquons quelques exemples de comportements pénalisants liés à des croyances limitantes…  

– Je me vois grosse alors que les autres trouvent ma silhouette parfaite.

– Je me sens incapable alors que les autres considèrent en moi mon plein potentiel.

– Je me sens mal-aimée alors que mon amoureux ne cesse de me prouver ses sentiments.

–  Je ne crois plus en rien alors que ma vie est faite de belles réussites.

– Je redoute de m’exprimer en public alors que je maîtrise parfaitement mon sujet.

– J’ai peur d’affirmer mes besoins alors j’attends que les autres prennent des décisions pour moi.

– J’ai le sentiment de me sacrifier pour être aimée alors que j’ai besoin de reconnaissance.

– Je me laisse humilier alors que je n’ai d’aspiration que pour les marques de respect.

– Je rends service à tout le monde, je suis toujours disponible quitte à m’oublier moi-même.

– Je ne sais pas réagir à une critique négative alors que je connais ma valeur.

–  J’ai raté mon concours alors que je m’y étais largement préparé.

–  Je m’angoisse pour un rien alors que je suis en sécurité sur tous les plans.

Etc…

Passons à quelques exemples de comportements constructifs liés à des croyances dynamisantes…

– Je ne réunis pas tous les canons de la beauté et pour autant j’aime mon physique.

– J’utilise mes zones de fragilité et mes faiblesses pour m’améliorer, cela fait partie de mon charme.

– Je me sais aimée même si mon amoureux est parfois ou souvent maladroit dans notre relation.

– Je fais face aux épreuves car je sais m’appuyer sur mes réussites passées.

– Je m’exprime en public avec aisance car je suis convaincu de mes valeurs et compétences.

– J’affirme mes besoins car je sais comment les mettre en mots par une communication assertive.

– Je sais mesurer mes efforts et dire NON, ou STOP, lorsque mes limites sont atteintes.

– Je m’aime et me connais suffisamment pour exiger de me faire respecter.

– Je réussis dans mes entreprises car j’ai une confiance absolue dans mes capacités.

– Je m’aime et je m’approuve en toute circonstance.

– Je sais rester serein face à la pression car je sais accéder à mes ressources personnelles.

Etc…

Petit exercice d’introspection facile !

  1. Amusez-vous à établir la liste de vos croyances limitantes, puis passez à celle de vos croyances dynamisantes.
  2. Pour chacune d’elles, allez chercher dans votre mémoire un évènement fortement chargé émotionnellement à l’origine de votre croyance.

Pour vous y aider, posez-vous les questions suivantes :

« Qu’ai-je déjà vécu à ce propos ? », « Qu’ai-je vu,  entendu à ce moment-là ? », « Qu’ai-je ressenti au plus profond de mon être dans cette situation ? ». Vous prendrez conscience de l’impact de l’expérience et de l’émotion associée dans la construction de vos croyances.

Plus la charge émotionnelle associée est forte, plus votre croyance a des chances d’influencer positivement ou négativement vos comportements. Et plus vous accéderez consciemment -grâce à votre mental, à vos croyances dynamisantes, plus vous saurez mobiliser des comportements positifs.

 

Renforcer ses croyances dynamisantes grâce au coaching mental, c’est le but !

Le coaching mental offre la formidable opportunité d’aller puiser en soi le meilleur et de le mobiliser instantanément pour agir en situation de stress, de doute ou de peur  ! Attractif, non ?

Il s’agit d’apprendre comment réguler ses émotions afin d’assouplir les filtres neurologiques qui séparent le cortex (mental) des systèmes limbique et reptilien (mémoire émotionnelle et génétique), puis de mettre en place des stratégies d’adaptation solides, basées sur ce que je n’ai nommé les « 5 C de la pleine conscience » : le Calme, la Confiance en soi, la Concentration, la Créativité, la Combativité.

J’accompagne les particuliers et les socioprofessionnels depuis 20 ans dans ce précieux parcours de renforcement identitaire et m’appuie pour cela sur une approche multidisciplinaire.

J’ai réussi à mettre à la portée du plus grand nombre, une fantastique palette d’outils. Ils sont tirés des approches énergétiques ancestrales d’une part, des approches cognitives et comportementales d’autre part. Mes programmes de coaching mental sont personnalisés. Ils s’adaptent à la sensibilité et aux objectifs de chacun.

 

N’attendez plus pour décider d’un coaching mental et guérir du stress !

– Vous vivez une épreuve difficile ou souhaitez vous préparer à en dépasser une, décidez d’un parcours Zéro Stress au choix, accessible par visiocoaching (Sessions Skype).

– Vous décidez de développer de nouvelles capacités pour améliorer votre quotidien, tant personnel que professionnel, choisissez parmi les méthodes enseignées via mes cours en ligne (Sessions Skype).

– Vous êtes dirigeant d’entreprise, vous souhaitez vous inscrire dans une démarche de coaching pour échapper aux dégâts du stress, ou encore offrir à vos équipes de précieux outils de bien-être et performance car vous savez que la qualité de vie au travail est indispensable à l’atteinte de vos objectifs, consultez mon offre d’accompagnement multidisciplinaire (à distance et en présentiel).

– Vous préférez un mode participatif pour profiter d’un moment de rencontre prometteur d’équilibre et d’épanouissement, retrouvons-nous à l’occasion d’un prochain séminaire de Méditation contemporaine animé sur la région Toulousaine.

Les solutions existent bel et bien. Elles ne sont plus réservées à une élite !

Dans l’attente, toutes vos questions seront bienvenues. Bénéficiez d’un entretien conseil gracieusement offert en prenant contact via le formulaire mis à disposition sur mon site, ou téléphonez-moi !

 

En conclusion de cet article, je vous invite à visionner cet entretien de Bruce LIPTON car il est non seulement édifiant… il est porteur d’une réalité qui se nomme espoir ! Âmes susceptibles ou psychorigides, s’abstenir !